Les archives sont bonnes pour notre santé...

06/01/2018

Nous avons été sélectionnées pour venir à l'Université de Liverpool présenter nos travaux liés à notre expérience d'art-thérapeute et d’artistes qui explorons depuis quelques années l'utilisation d'archives lors de nos processus créatifs durant nos ateliers d'art-thérapie. Nous nous questionnons depuis plusieurs années sur l'importance des traces des ateliers d'art-thérapie dans le processus de prise en charge médicale, dans l'éducation thérapeutique ... ainsi par exemple nous accompagnons des femmes souhaitons transmettre leur histoire, transmettre des traces de leurs récits de vie ( ici la photo de la couverture du livre d'Angélique Boyesse qui est décédée des suite d'un cancer du sein et qui a décidé de mettre en images et en mot son vécu de maman). Ce voyage à Liverpool a été très inspirant. Nous avons pu rencontrer des professionnel.le.s des musées, des archives et des bibliothèques et nous avons nouer de précieux contacts pour de futurs projets. Nous allons continuer d'explorer les potentiels thérapeutiques des archives et des traces... nous vous raconterons bien sûr !

 

Please reload