Fils de vie, fils de mémoire au Palais des Rois de Majorque à Perpignan mars 2014

03/09/2014

Tricotons ensemble l’histoire de la lutte contre le sida.

A l’occasion du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes en partenariat avec l’inter-association Femmes et VIH et les Amis des patchworks des noms et le Conseil Général des Pyrénées Orientales, j’ai animé deux ateliers de création au Palais des Rois de Majorque à Perpignan. 

J’ai été également curatrice de l’exposition qui présentait des œuvres réalisées par des femmes vivant avec le VIH à Perpignan, certaines participants à des ateliers de peinture à la Maison de vie du Roussillon, d’autres regroupées au sein de AIDES, des soignantes du CHRU de Perpignan mais aussi de l’hôpital Dron à Tourcoing, des réalisations de femmes africaines vivant avec le VIH, des patchworks des noms dédiés à des personnes décédées des suites du VIH…

Cette exposition était la 1ère étape d’un projet qui se déroulera sur trois ans en France et à travers l’Europe.

Ces créations explorent les trésors d’humanité que les personnes vivant avec le VIH ont déployés avec leur entourage et leurs soignants pour faire face aux discriminations et trouver les ressources pour vivre pleinement leur vie.

Cette première étape s’inscrivait dans l’histoire des féminismes et celle de la lutte contre le sida, dans celle des artistes comme Annette Messager, Louise Bourgeois et tant d’autres artistes féministes qui se sont emparés du tissu et de la laine afin de détourner les « travaux des dames » et ainsi dénoncer les difficultés à être femmes dans une société patriarcale.

Depuis, d’autres artistes et activistes connuEs et inconnuEs se sont à nouveau emparées de la laine et du textile pour s’exprimer individuellement ou collectivement dans la rue (comme l’artiste Magda Sayeg) ou encore dans les espaces privés ou fermés (dans des lieux culturels, musées, centres sociaux… maisons, habitats participatifs...).

Cette exposition relie des créations plurielles et singulières comme pour tisser à la manière des grandes tapisseries du Moyen Age une fresque historique de la lutte contre le sida.

L’inauguration au Palais des rois de Majorque a été très émouvante. Les participantes ont été fières de présenter leurs œuvres dans ce cadre si prestigieux.

Puis, avec des personnes venues participer aux ateliers, nous avons créé in situ deux silhouettes de femmes avec du tissu africain se référant aux body map réalisées par les femmes vivant avec le VIH dans les town ship africains.

Please reload